Michel Mahé

Un photographe à Madagascar

Home / Litchis de Madagascar à Tamatave [40]

Le fruit est produit par le litchis chinensis, un arbre tropical de la famille des sapindaceae. le litchi ou lytchee également appelé « cerise de chine »la chine ou sa culture est pratiquée depuis plus de 2100 ans. Introduite pour la production dans des régions tropicales comme l’Inde, la Thaïlande, Hawaï et également en 1764 à la réunion et de la à Madagascar, un des plus grands producteurs de litchis. Dans l’hémisphère sud les récoltes se tiennent en décembre et janvier dans la région nord-est de Madagascar. La production du litchi repose sur un modèle de cueillette et certain pieds de litchi sont très peu entretenus par leurs propriétaires. Si une grande partie de la production est achetée sur pied avant même la récolte par les collecteurs, la plupart des arbres loin des centres de collectes ne sont pas récoltés à cause de l’enclavement, or le litchi est un fruit périssable qui doit être rapidement traiter par soufrage dans les 24h au maximum pour l’exportation. Le litchi doit être de 30mm de diamètre et le résidu de souffre doit être de 250mg de matière sèche en coque et de 10mg dans la pulpe, pour la qualité, le litchi doit être sain, bien mur et de préférence très doux. Les européens sont les plus grands consommateurs du litchi de l’île rouge mais d’autre pays se laissent séduire. Dans les années 80, Madagascar n’exportait que 900 tonnes de litchis alors qu’actuellement ,ce chiffre est passé à 20 000 tonnes de moyenne en une saison et occupe la 3éme place derrière la Chine et l’Inde. Les photos sont prises dans le centre de collecte et d’exportation Sodifruit basé à Tamatave.