Cité Historique

Foulpointe était autrefois appelée Andranonampango. Son nom fut ensuite changé en Mahavelona.

Mahavelona était un point stratégique pour la défense de Madagascar contre toute attaque navale venant de l’Est et le roi Radama Ier y construisit un fort connu sous le nom de « Mandan’ny Foulpointe ». Sa forme circulaire permet à tous projectiles de suivre une trajectoire réfléchie en se retournant vers l’un des envoyeurs. Très astucieux et très ingénieux. Le Fort fût construit avec du corail et des blanc d’œufs comme ciment (Les habitants donnaient alors 1 œuf par jour). A l’intérieur de l’enceinte il y a trois bâtiments : une caserne militaire, une cuisine et une prison.  Le mur d’enceinte haut de 6 m et d’une circonférence d’environ 70 m abrite le chemin de ronde (4 m de large), la vue sur la région et l’océan Indien est magnifique. Un chemin souterrain et secret existe et permet de s’échapper dans la forêt. L’histoire confirme que lorsque les Français envahissaient le Fort, il n’y avait plus personne dans l’enceinte.

Le nom de Foulointe apparaît avec l’arrivée d’un bateau anglais dénommé Full sur la partie pointue de Mahavelona. Ce navire transportait des articles de cadeau (boite à musique, porcelaine, vêtements, …)

Foulpointe fut le centre de la traite négrière dans le sud-ouest de l’océan Indien en remplacement de la baie d’Antongil entre le milieu du XVIIIe siècle et la fin de celui-ci, quand Tamatave prit le relais à Madagascar.

Informations et horaires sur LE FORT MANDA DU ROI RADAMA 1er:
Ouvert tous les jours de 9h à 12h et de 13h30 à 17h. Entrée à 3 000 Ar.